User Tools

Site Tools


geda:tragesym_tutorial.fr

This is an old revision of the document!


Créer des symboles gschem rapidement et facilement en utilisant tragesym et un tableur

La création de symboles pour le dessin de schémas peut prendre beaucoup de temps, générer beaucoup d'erreurs et de frustrations. Heureusement, gschem utilise un format de fichier texte ouvert qui est très facile à utiliser avec des scripts. Ce tutoriel succint décrit comment utiliser tragesym, un outil extérieur, pour créer des symboles très rapidement (probablement plus rapidement qu'avec tout paquet commercial).

Étapes nécessaires

  • Étape 1: Ouvrir un fichier de formulaire tragesym
  • Étape 2: Télécharger le fichier technique du composant et trouver la liste des broches
  • Étape 3: Copier la liste des broches dans un éditeur et la préparer
  • Étape 4: Insérer toutes les données manquantes dans la feuille de calcul
  • Étape 5: Exporter la feuille de calcul dans un fichier texte avec séparation par tabulation
  • Étape 6: Lancer tragesym et créer le symbole
  • Étape 7: Contrôler le résultat avec gschem et peaufiner le symbole

Étape 1: Ouvrir un fichier de formulaire tragesym

tragesym est fourni avec deux fichiers de formulaires. L'un est en texte ASCII, le second est une feuille de calcul OpenOffice. Vous pouvez aussi les obtenir depuis le paquet d'utilitaires gEDA (utils/examples/tragesym/template.src et utils/examples/tragesym/template.ods). Si vous préférez un tableur différent, comme gnumeric ou kspread, créez simplement votre propre fichier formulaire texte à partir de celui qui est fourni. La seule différence entre les formulaires texte et calcul est la syntaxe des valeurs dans les sections [options] et [geda_attr]. Le fichier texte les sépare avec un signe (clé=valeur), la feuille de calcul obtient la valeur dans la seconde colonne (qui devient une tabulation après avoir été exportée).

Étape 2: Télécharger le fichier technique du composant et trouver la liste des broches

Pour cet exemple, nous allons créer un symbole avec les ports IO du PCA9555 16-bit IIC IO de Philips Semiconductor. La description du produit et la fiche technique sont disponibles sur Philips : [http://www-us.semiconductors.philips.com/cgi-bin/pldb/pip/pca9555.html]. Téléchargez la fiche technique et ouvrez-la avec un visualiseur pdf qui permet la copie du texte à l'extérieur du PDF, tel que xpdf (téléchargeable sur [http://www.foolabs.com/xpdf/home.html]). Passez les pages jusqu'à ce que vous ayez trouvé le brochage ou le composant·:

Dans la feuille de calcul, la liste des broches peut être seulement présente dans le dessin du boîtier. S'il existe une belle table, comme dans la second image, d'un autre fichie technique, utilisez-la.

Étape 3: Copier la liste des broches dans un éditeur et la préparer

Sélectionnez la liste des broches et copiez-la dans un éditeur de texte. C'est une étape intermédiaire nécessaire car votre tableur a besoin de champs séparateurs spéciaux, comme les virgules ou les tabulations. Vous pouvez avoir à enlever les séparateurs en double ou de les remplacer avec des tabulations.

Note: Le comportement lors de la sélection de kpdf est différent de celui de acroread. kpdf semble vous donner une copie qui ressemble plus à une présentation graphique, alors que acroread fournit une sortie qui est plus «·orientée fichier·». Si vous devez créer beaucoup de symboles, testez les deux et comparez les résultats (NdT: xpdf semble fonctionner très bien au 04/12/2006 et reste très léger).

L'image ci-dessus illustre les étapes·:

  • insérez la sélection depuis votre visualiseur pdf vers un éditeur de texte
  • modifiez la liste des broches pour rendre votre tableur heureux
    • coupez la liste de 24 à 13 avec la sélection rectangulaire
    • insérez la sélection rectangulaire sous les broches 1 à 12
    • triez les lignes (xemacs peut le faire ;-))
    • enlevez ou réparez les lignes avec les numéros 2,3,… Ils ne sont pas sur la même ligne. Vous pouvez facilement recréer les numéros de broche plus tard
    • remplacez les espaces avec des tabulations (pas réellement nécessaire en utilisant OpenOffice)
  • copiez les données modifiées dans le formulaire feuille de calcul quelque part en dessous

Étape 4: Insérer toutes les données manquantes dans la feuille de calcul

Déplacez maintenant les étiquettes et les numéros de broches dans leurs colonnes respectives. Vous pouvez aussi utiliser la fonctionnalité d'autoremplissage de votre tableur pour créer les numéros de broche.

Remplissez les colonens de type, de style et de position aux valeurs les plus habituelles. Vous pouvez à nouveau utiliser la fonctionnalité d'autoremplissage Maintenant vous allez changer quelques unes de ces valeurs. Jetez un coup d'oeil sur le tableau descriptif de la fiche technique:

Selon ce tableau, nous changeons les éléments suivants (voir le résultat ci-dessus):

  • La broche 1 est une sortie, nous voudrions avoir un rond d'inversion (NdT: trad à revoir) et une barre de négation
  • A1 à A3 sont des entrées, nous changeons le type et les déplaçons sur le côté gauche
  • mettez le type de SCL en entrée et déplacez aussi SCL et SDA sur le côté gauche
  • changez le type des broches d'alimentations VSS et VDD et ajoutez des noms de net. Nous utilisons les habituels GND et Vcc.

Note: Si une de vos étiquettes contient un backslash «·\·», vous devez le remplacer par sa séquence d'échapement «·\\·».

Avant de configurer les attributs et les options aux valeurs appropriées.

Étape 5: Exporter la feuille de calcul dans un fichier texte avec séparation par tabulation

Vous pouvez soit utiliser le fonction export de votre tableur pour créer un fichier texte délimité par des tabulations ou simplement sélectionner le tableau et copier son contenu dans votre éditeur de texte et sauvegarder le fichier.

Étape 6: Lancer tragesym et créer le symbole

Utilisez un shell et exécutez tragesym:

werner@werner-amd64:~/Desktop/tragesym_tutorial> tragesym pca555.src pca555.sch

Si tragesym indique qu'il y a une erreur, faites quelques changements dans la feuille de calcul et exportez à nouveau le fichier ou éditez simplement le fichier exporté.

Étape 7: Contrôler le résultat avec gschem et peaufiner le symbole

Ouvrez maintenant le symbole généré avec et contrôlez le résultat

werner@werner-amd64:~/Desktop/tragesym_tutorial> gschem pca555.sch

En validant le texte caché («·en·», Edit→Show/Hide Inv Text), vous pouvez voir le symbole généré en entier. Il n'est pas réellement nécessaire de changer quoi que ce soit mais cela peut améliorer l'aspect du symbole si vous réarrangez un peu les broches.

Nous avons maintenant un symbole complet. Vous pouvez le copier dans votre bibliothèque locale de symboles, e.g. /usr/local/share/gEDA/sym/local/ et l'utiliser.

Conclusion

C'était un exemple simple avec peu de broches mais cela est d'autant plus rentable lorsque vous en avez beaucoup (ie, bga-272, tfqp-100, etc.).

Crédits

De grands remerciements à <Russ.Dill(AT)asu.edu>, qui a écrti la première version de ce tutoriel. Vous pouvez trouver ce tutoriel sur http://www.geda.seul.org/docs/current/tutorials/tragesym/tragesym.html (version anglaise)

NdT·: si vous voulez la version française: http://www.iznogood-factory.org/pub/gEDA/symboles.html

geda/tragesym_tutorial.fr.1329768896.txt.gz · Last modified: 2014/04/18 07:40 (external edit)